André Le Géant a dominé une vie incroyable.

André Le Géant était l’un des meilleurs lutteurs de l’histoire. Une star de sport mondial avant que le terme n’existe dans sa profession. Il a été l’une des figures les plus marquantes de la lutte. On croit connaitre beaucoup d’histoires, il y a celles du tas de bière et de steak qu’il pouvait manger à la fois. Ceux qui le connaissaient se rappellent de ses farces et de l’amour d’André pour faire la fête.

Son histoire est pleine d’humour, de chagrins et de caractère. En hommage à son immense carrière, André Le Géant est même le premier catcheur introduit au « WWF Hall of fame » !

Il accumulait une ardoise stupéfiante, son ami parle de la soif de bière incroyable d’André.

il faisait peur aux chiens de gardes.

Photo Credit: Jeff Goode/Toronto Star via Getty Images
Photo Credit: Jeff Goode/Toronto Star via Getty Images

Il mesurait 2,24 mètres et pesait 235 kilogrammes, ce qui donne 7 pieds et 4 pouces et plus 518 livres, presque personne n’est aussi intimidant. Roger Sembazzia se rappelle une fois où ses chiens de garde entrainés se sont échappés en courant dès qu’ils ont vu André.

Dans une entrevue avec Sports Illustrated, André a ri : « ces chiens étaient censés être si méchants… dès que le chien m’a vu, il a couru dans l’autre sens aussi vite qu’il pouvait. » Un homme si gigantesque, on ne peut pas blâmer les chiens. André n’était pas vraiment une menace, mais il était un buveur légendaire.

l’autobus scolaire était trop petit.

Photo Credit: Skip Bolen/WireImage via Getty Images
Photo Credit: Skip Bolen/WireImage via Getty Images

À l’âge de 12 ans, André Roussimoff mesurait 1,9 mètre avec un poids de plus de 108 kilos. Prendre son bus scolaire n’était même pas un choix. Il n’était jamais de taille normale. Le seul véhicule assez gros pour sa taille était un camion pickup. Il était chanceux que son voisin, Samuel Beckett, en avait un et était l’ami de son père.

Beckett était célébré lui-même, comme dramaturge renommée. Sa pièce la plus connue est Waiting for Godot. Lors de leurs promenades en voiture, Beckett et Roussimoff ne discutaient pas de la scène ou du ring. Ils parlaient plutôt de criquet, leur intérêt commun. Beckett a trouvé cette expérience si étrange qu’il s’en est inspiré pour écrire une pièce de théâtre.

André déplaçait les voitures de ces amis comme farce.

Photo Credit: Express Newspapers/Getty Images
Photo Credit: Express Newspapers/Getty Images

Toujours un farceur, l’une de ses farces préférées était de bouger les voitures de ses camarades quand ils regardaient ailleurs. Il ne conduisait pas la voiture. Il la portait et transportait quelque part d’autre. C’était sa façon de se venger qu’il ne pourrait jamais rentrer dans les voitures de ses amis.

Où il laissait les voitures ? Ça dépendait de son humeur. Des fois il ne faisait que tourner la voiture, et d’autres fois plus sournoise il mettait la voiture dans des endroits étroits. comme entre un bâtiment et un lampadaire.

Il était trop grand pour s’inscrire dans l’armée.

À l’âge de 19 ans, André a reçu une invitation pour s’enrôler à l’armée française, mais au moment de faire son service militaire, l’armée n’a même pas voulu de lui. Il ne rentrait pas dans l’uniforme. Il était aussi trop grand de taille pour les lits et il aurait été trop visible aux tranchées. Son destin avait d’autres idées.

Heureusement qu’il n’a pas pu s’enrôler, car il s’est ensuite consacré à la lutte. André s’est entrainé à Paris la nuit en travaillant comme déménageur le soir. En 1963, il a lancé sa carrière en Angleterre. Dix ans plus tard, il devient un champion au WWF. Avant de venir en Amérique, il a catché au Japon !

Il a découvert qu’il souffrait de gigantisme hypophysaire au Japon.

Photo Credit: Bruce Bennett Studios/Getty Images
Photo Credit: Bruce Bennett Studios/Getty Images

En 1970, André Roussimoff est parti de l’Angleterre pour catcher pour la fédération internationale de catch. C’est là qu’il a trouvé qu’il souffrait d’acromégalie. La forme adulte de gigantisme est reliée à la taille des mains, pieds et le visage puisque les hormones de croissance sont surproduites. Malgré la douleur, André utilisait sa taille à son avantage et il a refusé la chirurgie corrective.

André a mérité son premier surnom « Monstre Roussimoff », car il était l’une des meilleures. Il a ensuite gagné le championnat de tagteam avec Michael Nador. C’est d’ici qu’on a commencé à l’appeler « le géant ».

André est le père d’un enfant miraculeux.

Photo Credit: Kevin Winter/Getty Images
Photo Credit: Kevin Winter/Getty Images

Souffrant d’acromégalie, André le géant aurait dû être stérile. Défiant la vie, André a eu une fille en 1979. À sa mort, Robin Christensen Rousimoff a hérité de toute sa succession. Quand il était vivant, André n’a jamais connu sa fille puisqu’il était toujours voyage.

La seule fois où Robin devait passer du temps avec son père, elle a changé d’avis. À peine 10 ans, André l’a invité elle à son ranch en Caroline du Nord. L’idée de rencontrer un homme géant étrange lui a fait peur, et elle n’est pas allée. C’était sa dernière chance de le connaître.

Son obsession avec la chaine QVC n’était pas secrè

Photo Credit: Jerritt Clark/WireImage via Getty Images
Photo Credit: Jerritt Clark/WireImage via Getty Images

L’un des plus grands loisirs d’André le géant était d’acheter des trucs de QVC. Ayant passé plus de temps en Caroline du Nord vers la fin de sa vie, André a développé une dépendance aux réseaux de shopping sur la télé puisque tout le shopping se faisait à la maison, André n’avait jamais raison de s’inquiéter du public.

Apparemment, il gaspillait des heures à acheter des trucs inutiles de QVC sur ses fauteuils inclinables faits sur mesure. Rien ne lui faisait plaisir plus que de dépenser son argent, surtout pour gâter sa famille et ses amis. Il s’assurait aussi de toujours payer les fractures de dîner.

André a levé le personnage de Terminator pour le punir.

Photo Credit: Hulton Archive/Getty Images
Photo Credit: Hulton Archive/Getty Images

André préférait toujours donner plutôt que prendre. André le Géant s’est fâché lors d’un dîner avec Arnold Schwarzenegger et Wilt Chamberlain. Vers la fin de soirée, Arnold s’est faufilé et a payé la fracture du repas. En retournant à leurs voitures, André a décidé de se venger.

Quand ils sont arrivés à la voiture d’Arnold, André l’a levé et l’a mis sur sa voiture. Plus grand qu’Arnold de presque un demi-mètre, André n’a eu aucun problème à réussir son coup ! On ne sait pas s’il a dit : « Je serai de retour » quand il est parti.

Bientôt, on apprendra la raison André buvait autant.

Sa victoire au WWF ne compte pas.

Photo Credit: Jeffrey Asher/ Getty Images
Photo Credit: Jeffrey Asher/ Getty Images

En 1988, André le Géant a gagné le titre de champion du monde contre Hulk Hogan.. Malheureusement, le combat était truqué par Earn Hebner. André a été forcé de rendre la ceinture du titre après qu’une seule minute. Le titre a été laissé vacant et André n’a jamais eu une deuxième chance de le remporter.

Le cirque qu’était Wrestlemania III, cependant, a attiré le plus grand public dans l’histoire du sport. Le 4 février, 33 millions de personnes ont regardé NBC en direct, sous le choc et du match d’André.

Le premier catcheur introduit au « WWF Hall of fame ».

Photo Credit: Chris Farina/Corbis via Getty Images
Photo Credit: Chris Farina/Corbis via Getty Images

Après sa mort en 1993, la WWF a honoré la vie d’André le Géant en créant le WWF Hall of Fame. André a été le seul intronisé cette année, mais sans cérémonie. Son intronisation a eu lieu à titre posthume dans un épisode de Monday Night Raw.

L’année suivante, la WWE a tenu sa première cérémonie d’intronisation. Au cours de l’évènement, le commentateur a discuté de l’intronisation d’André le Géant. Pas destinée pour la télé, une version plus courte a été créée en 2015 pour le réseau WWE. Cette version montre les mouvements marquants d’André comme « Sitdown Splash » et « Double Underhook Suplex ».

À son retour à l’age de 19ans, ses parents ne l’ont pas reconnu.

Photo Credit: Universal/Corbis/VCG via Getty Images
Photo Credit: Universal/Corbis/VCG via Getty Images

Quand André Rousinmoff est rentré chez lui à l’âge de 19 ans, ses parents ne l’ont pas reconnu après cinq ans d’absence. En raison de son acromégalie, André avait grandi plus de 131 cm et avait beaucoup changé physiquement. Ses parents ont avoué qu’ils l’avaient vu catcher à la télé en tant que Jean Ferre sans se rendre compte que c’était leur fils.

La réunion, telle que racontée par Sports Illustrated en 1981, montre qu’André a trouvé la situation plutôt drôle. Sachant que ses parents ne le reconnaissent pas, il leur a posé quelques questions sur sa Rolls-Royce jusqu’à ce que son père a enfin reconnu les « yeux scintillants » de son fils.

Encore à venir: la vrai raison André buvait

Farting On Opponents Made Him Happy

Photo Credit: Jeffrey Asher/ Getty Images
Photo Credit: Jeffrey Asher/ Getty Images

André le Géant, comme la plupart des hommes, aimait les blagues pets quand il était vivant. Dans un match contre Jake « le serpent » Roberts, le géant s’est assis sur la face du « serpent » et a pété dessus. Roberts a dit après qu’André a pété sur lui pendant au moins 30 secondes, ajoutant : « Les pets du Giant durent des périodes très longues ».

Pêter au ring n’était pas son seul moyen de jouer avec ses adversaires. Il se jouissait aussi de marcher sur leurs cheveux s’ils étaient assez longs. Mais son truc le pire était de tordre sa sueur sur leur visage.

André et Randy se sont disputés à cause d’huile pour bébé.

Photo Credit: Shane Gritzinger/FilmMagic via Getty Images
Photo Credit: Shane Gritzinger/FilmMagic via Getty Images

Randy « Macho Man » Savage se baignait dans l’huile pour bébé avant les combats. André le Géant détestait tellement l’huile pour bébé que ses adversaires ne l’utilisaient pas pendant leurs matchs. Tous sauf Randy Savage, qui a dit : « Le truc d’André est d’être géant et le mien est l’huile pour bébé. »

Leur relation a été détruite en dehors du ring. André le Géant avait très peu d’ennemis réels, mais Randy Savage était l’un de ses plus grands. Ils ne se disputaient pas de façon adulte, mais ça créait des étincelles lors de batailles dans le ring.

Il pouvait boire plus de 7000 calories en un jour.

Photo Credit: Brian Brainerd/The Denver Post via Getty Images
Photo Credit: Brian Brainerd/The Denver Post via Getty Images

L’athlète olympique Terry Todd buvait avec André le géant. D’après son histoire, il a appris tôt qu’André avait un appétit impressionnant pour l’alcool, presque dangereux. Todd a témoigné le géant consommer régulièrement plus de 7 000 calories d’alcool par jour.

Todd se rappelle que le long d’une seule journée, André buvait toute une caisse de bière, suivi de 2 bouteilles de vin, et comme dessert, 8 tire de Brandy. Il finissait la soirée avec encore 6 boissons mixes.

À venir : La raison désespérante qu’André boit autant.

Après s’être évanoui ivre, un hôtel a mis une corde de velours autour de lui.

Photo Credit: Jeff Kravitz/FilmMagic for HBO
Photo Credit: Jeff Kravitz/FilmMagic for HBO

Après la première lecture du scénario de The Princess Bride, André le géant a trop bu et s’est évanoui dans le hall de son hôtel. Racontée par sa co-vedette Cary Elwes, c’est la première d’une longue série d’aventures avec André.

Elwes dit que la boisson préférée d’André le Géant était « l’Américain » : un cocktail de différentes liqueurs. André en consommerait un tas en une seule séance. Cette nuit, il a bu un peu trop et s’est évanoui. Incapable de déplacer la star qui pèse 550 livres, le personnel de l’hôtel l’a entouré d’une corde de velours pour que les autres clients ne trébuchent pas sur lui.

André le géant n’était pas un alcoolique, il souffrait de douleurs intenses

Photo Credit: Russell Turiak/Getty Images
Photo Credit: Russell Turiak/Getty Images

André le Géant n’a pas pu vivre une vie luxe sans douleur, en souffrant d’acromégalie. Son corps n’a jamais cessé de grandir. Avec un tel surplus de poids sur son dos, André souffrait toujours d’une douleur incroyable. Les médecins ont effectué plusieurs chirurgies, mais ne savaient jamais quels médicaments prescrire à cause de sa taille.

Pour faire face à la douleur, André le Géant buvait. Beaucoup. C’était son seul moyen de se sentir à l’aise. Incroyablement, il se soûlait rarement. Au tournage de The Princess Bride, il n’était jamais en retard, jamais bafouait et n’oubliait pas ses lignes. Attendez qu’on vous raconte ses aventures sur le bus scolaire….

Son débardeur noir cachait une orthèse dorsale.

Photo Credit: Jeffrey Asher/ Getty Images
Photo Credit: Jeffrey Asher/ Getty Images

Détruit physiquement par l’acromégalie et des années de lutte, André le Géant a subi une chirurgie vertébrale en 1986. Pour continuer à catcher, il devait porter une orthèse dorsale pour soutenir sa silhouette. Il la cachait avec son fameux débardeur noir. Cependant, cela limitait sa mobilité sur le ring.

Il est ironique que plusieurs des combats les plus célèbres d’André ont eu lieu à la fin de sa carrière. Son match victorieux contre Hulk Hogan à Wrestlemania III est le plus célèbre. Si vous regardez le match de près, vous pouvez voir à quel point André était limité dans ses mouvements. Il utilisait des mouvements de base au lieu de ceux plus complexes du début de sa carrière.

En 1989 il s’est fait surnommé “le catcheur le plus embarrassant “.

Photo Credit: David McNew/Getty Images
Photo Credit: David McNew/Getty Images

À la fin de sa carrière WWE, André le géant avait gagné à peu près toutes les réalisations possibles. Son étagère de prix a finalement été complétée en 1989 lorsque Wrestling Observers Newsletter l’a nommé le « catcheur le plus embarrassant ». Ce n’est pas un mauvais prix, au contraire, il l’a reçu pour sa façon d’embarrasser ses adversaires.

L’une des instances les plus embarrassantes était lors d’un match contre « Démon. » André donnait des autographes aux enfants autour du ring quand Demon l’a attaqué pour aucune raison. André l’a pris par son masque et l’a jeté sur le ring. Démon s’est vite trouvé une serviette pour se couvrir la face et s’est enfui.

Le portefeuille du géant était tout aussi grand.

Photo Credit: Photo by Tim Boyle/Newsmakers
Photo Credit: Photo by Tim Boyle/Newsmakers

En 1974, le Livre Guinness des records du monde a classé André le géant comme le catcheur e mieux payé de tous les temps. À son apogée dans les années 70, André gagnait 400 000 $ par an. Il avait ajouté un autre million grâce à des endossements et des apparitions à la télé.

André a une valeur 2 million dollars et il a vécu en luxe. Il voyageait dans une camionnette personnalisée et volait toujours en première classe. Toutes ses 7 000 calories d’alcool étaient de la plus haute gamme. Malgré tout le luxe, il souffrait, alors c’est réconfortant qu’il se repose en paix aujourd’hui et qu’il soit mort dans son sommeil.

André est décédé à Paris quelques jours après l’enterrement de son père.

Photo Credit: Erin Combs/Toronto Star via Getty Images
Photo Credit: Erin Combs/Toronto Star via Getty Images

En 1993, André le Géant a reçu un appel de Paris l’informant du déclin de la santé de son père. À l’époque, la santé d’André déclinait tout aussi rapidement. Peu de temps après avoir assisté aux funérailles de son père, André le Géant s’est endormi dans son lit d’hôtel et ne s’est jamais réveillé. Il avait 46 ans.

il est mort d’une insuffisance ou crise cardiaque. Après des années de douleur et de consommation d’alcool, son cœur n’en pouvait plus. Il a choisi d’être incinéré après sa mort. Ses cendres étaient aussi grosses qu’il l’était. Son poids final était de 17 livres.

Son lieu de repos éternel.

La famille d’André espérait l’enterrer à paris, à côté de son père aussi récemment décédé. Cependant, le catcheur a sa volonté avait choisi d’être incinéré. Certains disent que ça a pris 2 semaines pour que sa famille puisse trouver une installation de crémation assez grande pour gérer sa taille. Alors que les funérailles ont eu lieu à Paris, sa famille a respecté ses vœux et a remporté ses cendres aux États-Unis.

Il est enterré dans un jardin dans son ancienne maison à Ellerbe, en Caroline du Nord. Sa seule bénéficiaire était sa fille Robin.

Trop grand pour ce monde.

Photo credit: HBO / Ringer Films / “André the Giant” screengrab
Photo credit: HBO / Ringer Films / “André the Giant” screengrab

Ceux qui lui étaient proches racontent que même avec sa taille gigantesque et son personnage de scène, il était un homme très sensible et émotionnel. Dans le documentaire d’HBO, André le Géant, Hulk Hogan décrit des incidents où sa grande taille était la cause de problèmes embarrassants, y compris des fois ou il a du uriner dans des seaux sur les avions, car il ne pouvait pas sortir de son siège pour aller aux toilettes.

Dans le documentaire, André explique: « c’est dur partout où je vais. Ils n’ont rien pour les gens de grandes tailles. Ils ont tout pour les aveugles, pour les infirmes, pour d’autres personnes, mais pas pour les grands. Donc, on doit s’y intégrer et ce n’est pas toujours facile. »

Il a failli inonder deux hommes.

Photo credit: Bettmann / Contributor
Photo credit: Bettmann / Contributor

Le directeur d’André le Geant a partagé une histoire si scandaleuse avec TheWrap, qu’ils n’ont pas pu l’inclure dans le film. Ric Flair, André, Dusty Rhodes and Blackjack Mulligan allait se réunir à une ville plage au sud. Alors qu’ils buvaient le soir, Milligan a donne André un coup de poing.

Le géant a pris les deux hommes par les manches, les a trainés dehors et a commencé à les noyer tous les deux. Heureusement, Ric Flair est venu à leur secours et a convaincu André de retourner à l’intérieur. Une fois de retour, il s’est remis à boire comme comme si de rien n’était.

Un soif d’alcool aussi grand q’une poubelle.

Photo credit: Gerald Martineau/The Washington Post/Getty Images
Photo credit: Gerald Martineau/The Washington Post/Getty Images

Comme mentionné, André avait une soif d’alcool surnaturel. Lors de sa tournée à Amarillo au Texas dans les années 70, le jeune catcheur Ted DiBiase avait la tâche de rendre André heureux pendant son séjour. Ils sont allés prendre un verre dans un bar.

Dibiase a raconté plus tard à CBS Sports que lors du moment de faire leur commande au bar, André a demandé à la serveuse si elle avait une poubelle. Elle a dit qu’il y en avait un tas. Alors André a demandé de vider la poubelle et la remplir de bière et glaçons à la place. Elle regardait Dibiase comme pour demander « est-il sérieux ? » et puis elle l’a fait. Elle lui a apporté deux ou trois caisses de bière dans une poubelle.

Une vie comme dans les bandes dessinées.

Photo credit: Russell Turiak/Getty Images
Photo credit: Russell Turiak/Getty Images

André a gardé l’intérêt du public même après sa mort. Sa vie incroyable est devenue l’inspiration d’au moins deux romans illustres en anglais : Andre The Giant: Closer To Heaven, écrit par Brandon Easton, et publié in 2016 ainsi qu’Andre the Giant : Life and Legend par Box Brown, publié en 2014.

Box Brown a écrit que la bande dessine etait une belle facon d’exprimer l’histoire inhabituel d’Andre: ” Quand je travaillait sur s’histoire d’Andre, j’essayais vraiment d’être prudent. J’ai essayé de me mettre à la place d’André, ce qui est difficile étant donné que sa vie etait extraordinaire.

Son dernier passage au WWF

Photo credit: B Bennett/Getty Images
Photo credit: B Bennett/Getty Images

Puisque sa santé s’empirait de plus en plus, André limitait ses combats épuisant à la fin de sa vie. Son dernier passage a la télé à la carte pour le WWF était à SummerSlam 91. L’évènement a eu lieu au Madison Square Garden et de nombreux fans s’en souviennent encore, car Randy Savage et Elizabeth se sont « mariés » devant la caméra.

Plus tard la même année, André a fait une tournée en Angleterre avec le WWF. En 1922, André est retourné sur le ring pour une dernière fois pour la série Survivor. Il est mort à la fin du mois de janvier 1993.

Les Redskins le voulaient dans leur équipe.

Photo credit: Nate Fine/Getty Images
Photo credit: Nate Fine/Getty Images

L’équipe des Redskins de Washington avait de la misère avec leur ligne de défense en 1975. Ils ont alors demandé l’aide de l’un des plus grands athlètes au monde : André. Le catcheur avait la possibilité de faire partie de l’équipe !

L’équipe a même appelé les bureaux du WWF pour leur demander la permission et a tenu une conférence de presse à Washington. Bien qu’André et Vincent McMahon aient tous deux assisté à la conférence, le catcheur n’a jamais essayé de rejoindre l’équipe. André a remporté le championnat de la WWE cette année à la place.

Comment The Princess Bride a fait son casting.

Photo credit: Erin Combs/Toronto Star via Getty Images
Photo credit: Erin Combs/Toronto Star via Getty Images

Toute une génération de fans qui ne sont même pas intéressés a la lutte, adore André pour son rôle dans le film classique de 1987, The Princess Bride. Il jouait l’adorable géant Fezzib. Au début, les directeurs du film allaient choisir un joueur de basketball pour son rôle.

La directrice du casting a révélé au TheWrap le processus. Elle a demandé à l’auteur original du livre : « Alors ce Fezzik, ce géant, il est comment ? Je cherche un joueur de basket ? », mais l’auteur a répondu : « Oh non, je veux un géant comme André le géant »

Qui d’autre aurait pu prendre sa place ?

Photo credit: Movie Poster Image Art/Getty Images
Photo credit: Movie Poster Image Art/Getty Images

En essayant de trouver le géant parfait pour le personnage du film The Princess Bride, la directrice de casting Jane Jenkins observait toute personne de grande taille qui la croisait. Elle a constanté que toute personne qui assez petite pour passer par une porte, était trop petit pour le film.

Alors qu’il y avait d’autres candidats, les producteurs voulaient vraiment André. Cependant, André était déjà occupé au Japon. Il s’entrainait pour un combat de plusieurs millions de dollars. Comme par sort, son match était annulé et André a pu, rencontrer Jenkins a Paris.

Du gaz géant

Photo credit: Dave Kotinsky/WireImage
Photo credit: Dave Kotinsky/WireImage

Comme on l’a dit, André aimait beaucoup péter. Ce passe-temps ne s’est pas arrêté au ring, André l’a emmené au monde des films aussi. Lors de la réunion du 30e anniversaire de la distribution de The Princess Bride, le costar Cary Elwes avait cette histoire à partager avec ses fans via ABC :

Le premier jour de tournage, le cast se sentaient déjà si confortables ensemble qu’André a pété pendant 16 secondes. Tout le monde s’est arrêté. On pouvait l’entendre à trois comtés d’ici. » Personne n’a rien dit sauf Rob Reiner qui a demandé « ça va André ? » et André a répondu « Je suis maintenant le patron. » Il était assez à l’aise !

Obéissez le géant.

Photo credit: Eva Rinaldi/Flickr
Photo credit: Eva Rinaldi/Flickr

Un mouvement d’art urbain lancé par l’artiste Shepard Fairey a utilisé André le géant comme son thème dans les années 1990s. Il a créé des autocollants à l’image du catcheur et les a affichés autour du monde avec la phrase « André le Géant a une bande de potes. » Parfois, la phrase disait seulement « obey » (de l’impératif « obéis »).

Dans une entrevue avec le magazine Format, Shepard a expliqué de quoi il s’est inspiré. » L’autocollant André le Géant n’était qu’un accident. J’apprenais à un ami comment faire des pochoirs l’été 1989, et je cherchais une photo dans le journal à utiliser. Je suis tombé sur l’annonce du prochain match d’André le géant et je lui ai dit d’en faire un pochoir… Je pensais que c’était drôle, alors j’ai fait le pochoir et quelques autocollants. Je trainais avec une bande de potes alors on l’appelait André le Géant a une bande de potes. C’était le genre de langage hip-hop — Public Enemy, NWA et Ice-T ont tous utilisé le même mot. »

Kamala n’est pas un grand fan d’André.

Photo credit: swiftwj/Flickr
Photo credit: swiftwj/Flickr

Le catcheur légendaire Kamala s’est battu contre André dans les années 1980, et les deux hommes se sont très mal compris, leur dispute a duré toute une décennie. Kamala est arrivé au ring en pagne, pieds nus et avec de la peinture sur le visage. Il s’est nommé lui-même « chasseur de têtes. »

Kamala a déclaré récemment qu’il trouve que la culture des catcheurs est raciste et sexiste. Il mentionne André particulièrement : André n’était pas le gars amical qu’on croyait qu’il était. Il était très capricieux et avait une attitude méchante. Quand j’ai commencé à travailler avec lui, il m’a traité de nom (désobligeant) sur le ring et je l’ai cogné. Après ça, je n’ai plus jamais eu de problèmes avec lui. Je n’étais pas le seul à avoir ce genre de problèmes avec lui. Il traitait les catcheurs et les fans aussi de façon sale. On dit même que des bagarres éclataient entre les deux en dehors du ring.

Dispute avec Bad News Allen.

Photo source: John McKeon/Flickr
Photo source: John McKeon/Flickr

André se bagarrait souvent aussi avec le catcheur Allen, connu par son sobriquet « Bad News Allen. » Allen se plaignait des mêmes remarques que Kamala a citées lors d’une tournée avec André au Mexique en 1992. André n’était déjà pas en bonne santé.

Cette fois-ci, André souffrait d’un virus gastrique ayant bu trop de téquila. Son estomac a éclaté lors de son match avec Allen. Il a commencé à faire son fameux mouvement de « butt bump » (bosse de fesse) sur le visage d’Allen, mais a complètement perdu contrôle de ses intestins… Allen a été surnommé « Bad News Brown » (les mauvais nouveaux marrons) suite a l’accident dégoûtant.

André et Ric Flair ont vidé le stock de vodka d’un avion.

Image source: Don Arnold / WireImage / Getty
Image source: Don Arnold / WireImage / Getty

Les associés de lutte d’André ont pleines d’anecdotes délirantes des habitudes de consommation d’alcool d’André. Dans son autobiographie To Be The Man, Ric Flair raconte les histoires de son voyage avec André au Japon, de Chicago.

Flair raconte : « j’étais avec lui un soir au centre-ville de Charlotte. En 1975, il buvait 106 bières. Et Frank Valois, son gérant de l’époque, buvait 56… J’ai pris l’avion avec lui pour aller à Tokyo de Chicago. On a bu chaque bouteille de vodka dans l’avion. »

Il a toujours voulu voir une pièce de théâtre.

Photo Credits: Bettmann/Getty Images
Photo Credits: Bettmann/Getty Images

Même avec tout son argent, André n’a pas pu faire tout ce qu’il désirait. Croyez-le ou pas, André avait toujours voulu voir une pièce de théâtre à Broadway.

Il n’a jamais pu le faire, car il était une personne courtoise. Il ne voulait pas empêcher les autres de voir le spectacle à cause de sa taille. Cela montre qu’il était quand même un homme aimable et attentif. Il n’a pas voulu déranger les autres même si c’était pour faire quelque chose qui lui donnait vraiment envie.

Sa relation avec Dwayne « The Rock » Johnson.

Photo credit: TheRock/Twitter
Photo credit: TheRock/Twitter

Dwayne « The Rock » Johnson a-t-il un lien familial avec André ? Il a partagé une photo sur Twitter qui peut l’indiquer. Il a écrit « À 5 ans, je n’ai jamais compris pourquoi avaient si hâte de le voir… pour moi, il était juste “Oncle André” 😉 #tumemanques #TBTpic.twitter.com. ».

Plusieurs fans pensaient alors qu’André était l’oncle de Dwayne. Cependant les deux hommes n’ont pas un lien de sang. Le père de Johnson était aussi un catcheur professionnel, et leurs familles étaient proches. C’est pour ça que Dwayne le considérait son oncle depuis son enfance.

Comme vous pouvez le deviner, il avait des doigts énormes.

Photo credit: Bettmann / Contributor / Getty
Photo credit: Bettmann / Contributor / Getty

C’est sûr que la taille de ses doigts devait correspondre à la taille géante de son corps. On dit que ces doigts étaient si énormes qu’il ne pouvaient jamais jouer le piano, car chaque doit couvrait 3 touches de piano.

Les bagues d’André étaient si énormes qu’il pouvait mettre des dollars en argent entiers à travers. Ils utilisaient ses gros doigts contre ses adversaires sur le ring. Selon une interview avec Hulk Hogan en 2011, André insérait parfois un de ces gros pouces dans les fesses de ses adversaires lors des matchs.

Une mauvaise influence sur ses collègues.

Image credit: Rob Kim / FilmMagic / Getty
Image credit: Rob Kim / FilmMagic / Getty

Certains disent que les habitudes de consommation d’alcool d’André influençaient parfois ses collèges, surtout ceux qui travaillaient avec lui sur le tournage de The Princess Bride. Apparemment, ces costarsCary Elwes et Mandy Patinkin étaient ses compagnons de bar, mais il n’arrivait pas à le suivre.

UpRoxx dit que les stars se présentaient au travail le lendemain avec une gueule de bois. André avait une fracture de 40 000 $ au bar du Hyatt de Londres lors du tournage de The Princess Bride, alors ce n’est pas étonnât que les autres stars du film ne pouvaient pas suivre la cadence.

Encore des problèmes, a cause de sa taille.

2886383047_37023b3c0f_b-68010-77790.jpg
Image credit: PROTANAKA Juuyoh /Flickr
Image credit: PROTANAKA Juuyoh /Flickr

Quand on est aussi grand qu’André le géant, on a tendance à avoir du mal à faire même les choses de tous les jours comme toute personne « normale », comme on l’a déjà vu. Mais, les salles de bains étaient les pires.

Si André avait déjà des difficultés avec les salles de bains standards, vous pouvez imaginer qu’au Japon, il était encore plus désagréable. Selon la biographie de Hulk Hogan, André n’était pas capable de rentrer dans les salles de bains japonaises. À la place, il a déposé des journaux sur les draps du lit et a fait de son mieux. C’était très gênant.

CéréaleHoneycomb est grand, grand, grand !

Photo credit: srarcade/YouTube
Photo credit: srarcade/YouTube

Quoi d’autre est aussi grand que le goût délicieux des céréales Honeycomb ? André le géant ! Dans les années 1980, André a été le porte-parole idéal pour cette marque de céréales pour enfants. Dans la publicité télévisée, il visite deux enfants à leur cabane dans l’arbre.

La chanson thème disait en anglais « Honeycomb est grand… yeah yeah yeah yeah yeah ! Pas petit…. non non non non non ! Honeycomb a… une grosse bouchée ! Beaucoup beaucoup beaucoup de goût dans de grosses grosses grosses bouchées. »