La vérité sur la culture des Vikings

Des anciens marins nordiques qui étaient incroyablement grands, agressifs, et qui tuaient tout en chemin : c’est comme ça que l’on connait les Vikings. Du moins, c’est ce que la culture générale veut nous faire croire. En réalité, les Vikings n’étaient pas des barbares comme on les a stigmatisés. C’était un groupe de gens très intelligents, civilisés et travailleurs.

Leur culture et leur système de croyances uniques ont été mal compris par d’autres cultures, qui ont ainsi favorisé une fausse réputation, toujours en vigueur. Continuez à lire pour découvrir la vérité sur le mode de vie des Vikings. Vous apprendriez ce qui est vrai et ce qui est légendaire.

Les Vikings se souciaient de l’hygiène personnelle.

vikingscomb-40015-47043.jpg
Photo credit: Twitter
Photo credit: Twitter

Si vous imaginez les Vikings comme un groupe de guerriers barbus aux cheveux longs, vous n’auriez pas tort. Cependant, vous vous trompez si vous supposez qu’ils étaient sales, et négligents. En réalité, les Vikings se souciaient beaucoup de leur hygiène personnelle. Bien qu’ils vivaient dans des conditions difficiles et qu’ils portaient une barbe poilue et des cheveux longs, ils prenaient soin d’eux-mêmes.

On a découvert de nombreux outils et du matériel de toilettage Viking différents que les hommes et les femmes utilisaient. Il s’agit notamment de peignes, de rasoirs et même de cotons-tiges. Bien qu’ils ne pouvaient pas éviter de se salir, ils ont bien fait un effort.

Ils n’ont jamais porté de casque à cornes.

Photo: Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images
Photo: Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images

L’une des fausses idées les plus répandues au sujet des Vikings est qu’ils portaient des casques à cornes au combat. Cependant, il est avéré que cela est tout à fait faux. S’ils portaient un casque au combat, ils n’avaient certes pas de cornes, car aucun artéfact n’a été découvert qui laisserait croire que les Vikings en portaient un.

Les casques à cornes ont été conçus à l’époque victorienne pour embellir le portrait des Vikings. On les décrivait en disant qu’ils portaient ces casques effrayants afin de les rendre aussi sauvages et horribles que possible.

Les jours de la semaine portent le nom des dieux vikings.

Photo: DeAgostini/Getty Images
Photo: DeAgostini/Getty Images

Peu de gens savent que les dieux scandinaves vénérés par les Vikings font partie de notre vie quotidienne. Les jours de la semaine sont en réalité une allusion aux noms de dieux précis. Le grand dieu corbeau Odin, aussi connu sous le nom de Woden, est maintenant mercredi. Le mardi et le vendredi portent le nom de Tyr et Frigg, le dieu et la déesse de la guerre et du mariage.

Le plus célèbre est Thor, le dieu du tonnerre et de la force, du jeudi. Bien qu’une grande partie de la culture viking soit perdue, il est intéressant de constater que quelque chose d’aussi fondamental que les jours de semaine moderne peut être directement relié à leur système de croyances.

Les Vikings n’étaient pas aussi géants qu’on le dit.

Photo: Universal History Archive/UIG via Getty Images
Photo: Universal History Archive/UIG via Getty Images

Les Vikings sont souvent décrits comme des hommes géants, musclés, capables de tuer leurs ennemis d’un seul coup de hache, mais c’est une exagération. Ils ne ressemblaient pas à Chris Hemsworth dans Thor. Ils mesuraient en général environ 5 pieds 7 pouces et étaient plus maigres qu’ils n’étaient costauds.

La taille de ces populations s’explique par le fait que leurs saisons estivales étaient de courte durée, ce qui a réduit les ressources et donc la nourriture. Ce manque de beau temps a aussi poussé les Vikings à se lancer dans des attaques pour conquérir des ressources d’autrui. Tout comme dans le cas des casques à cornes, on a décrit les Vikings comme étant grands pour les faire paraitre beaucoup plus effrayants qu’ils ne l’étaient et pour les dépeindre comme presque inhumains.

L’au-delà viking

Photo: DEA / G. DAGLI ORTI/De Agostini/Getty Images
Photo: DEA / G. DAGLI ORTI/De Agostini/Getty Images

Bien que de nombreuses religions modernes croient en une certaine forme de paradis et d’enfer, les Vikings avaient une vision tout à fait différente de la vie au-delà. Ils pensaient que la façon dont vous viviez la vie vous dicterait dans quel royaume de l’au-delà vous iriez après la mort. Pour les Vikings, le meilleur endroit où aller était Valhalla.

Cet endroit était réservé aux guerriers qui se battaient et qui mourraient courageusement au combat. Ensuite, Helgafjell était l’endroit e pour les personnes admirables qui ont vécu une vie gratifiante. Hellheim, d’autre part, était un endroit pour les gens malhonnêtes qui ne mouraient pas de bonne santé, y compris de vieillesse.

Les Vikings ont abordé l’Amérique du Nord avant Columbus.

Photo: Universal History Archive/UIG via Getty Images
Photo: Universal History Archive/UIG via Getty Images

Presque 500 ans avant que Christophe Colomb ne navigue sur l’océan bleu, les Vikings étaient les premiers Européens à débarquer en Amérique du Nord, avec Leif Eriksson à la tête du groupe. Le père de Lief Eriksson, Erik le Rouge, était un voyageur célèbre, il a fondé la première colonie européenne du Groenland. Erik le Rouge avait aussi, semble-t-il, navigué de l’Islande au Canada et avait encouragé le fils à découvrir aussi de nouveaux territoires.

Leif a donc fini par découvrir l’Amérique du Nord, bien qu’il n’ait rien fait pour s’emparer des terres ou attaquer les Amérindiens. Pour la plupart, la découverte de l’Amérique du Nord par les Vikings est encore inconnue bien après que Christophe Colomb se soit attribué le mérite de la première découverte de la région.

Les Vikings préféraient avoir les cheveux blonds.

Photo: Pinterest
Photo: Pinterest

Alors que la culture populaire qui entoure les Vikings les dépeint avec des cheveux blonds, ils ont raison cette fois-ci. Pour une raison ou une autre, les Vikings préféraient l’apparence des cheveux blonds et fondaient leur conception de la beauté dessus.

Ainsi, ceux qui sont nés sans cheveux blonds ont créé une méthode de coloration afin de l’obtenir. Ils utilisaient du savon fort à lessive afin de blanchir leurs cheveux. À l’occasion, certains hommes vikings blanchissaient même leur barbe afin d’avoir autant de cheveux blonds en vue que possible.

Les femmes vikings avaient des droits fondamentaux.

Photo: History Channel
Photo: History Channel

Bien que les hommes et les femmes vikings ne soient pas traités sur un pied d’égalité, ils avaient plus en tout cas plus de droits que les autres femmes dans le monde. Bien qu’elles aient souvent été mariées vers l’âge de 12 ans et qu’on s’attendait à ce qu’elles accomplissent des tâches maternelles et féminines, elles avaient certains droits et libertés fondamentaux. Ces droits comprenaient le droit d’hériter de biens, de demander le divorce et même de réclamer des règlements si le mariage échouait.

Bien que le mâle viking soit « l’homme de la maison », les femmes contrôlaient l’ensemble de la vie domestique. Si son mari décédait, elle hériterait de toutes les responsabilités et de tous les rôles qui lui appartenaient autrefois. Même si ce n’était pas si courant, il y a aussi des histoires et des légendes de guerrières connues sous le nom de « servantes d’Odin » qui ont combattu aux côtés d’hommes vikings.

Il se peut que les Vikings ne se soient pas fait tatouer.

Photo: Pinterest
Photo: Pinterest

Il a été prouvé que le tatouage existait bien avant les Vikings, mais cela ne prouve pas nécessairement que les Vikings en particulier se faisaient tatouer. Bien que les gens d’aujourd’hui démontrent leur héritage viking en se faisant tatouer « dans la tradition », il n’est pas encore clair si les vrais Vikings avaient ces tatouages ou si ce sont simplement d’anciens symboles nordiques.

Tandis que dans la télévision et les films les Vikings sont souvent couverts de tatouages, il n’y a toujours aucune preuve de leur pratique de cet art. De plus, les Vikings étant fiers de leur propreté et même un peu obsédés, alors il se peut qu’ils n’aient pas voulu couvrir leur peau de marques permanentes.

Les Vikings avaient un système de justice unique

Photo: History Channel
Photo: History Channel

Les Vikings, au contraire des idées répandues, ne se contentaient pas de se débrouiller seuls. En réalité, ils avaient un système de justice établi afin de résoudre tout conflit ou crime qui pouvait survenir.

Un conférencier écoutait souvent les disputes des gens. Ils règleraient ensuite ces différends par des moyens pacifiques, le plus souvent avec l’aide d’une personne impartiale, un peu comme notre système judiciaire actuel. Cependant, dans certains cas, les décisions de justice ont été prises dans le cadre de violences et d’exécutions épisodiques.

Les Vikings avaient une façon intéressante d’allumer leurs feux.

Photo: CARL DE SOUZA/AFP/Getty Images
Photo: CARL DE SOUZA/AFP/Getty Images

Alors que la plupart des Vikings se préoccupaient de leur propreté et de leur hygiène en général, on dirait qu’ils mettaient tout de côté pour allumer des feux. Ils commençaient par recueillir des champignons de l’écorce des arbres, puis les faisaient bouillir pendant plusieurs jours dans de l’urine humaine. Ils broyaient ensuite l’écorce trempée en une substance durable et facile à transporter.

Ils avaient découvert que le sodium dans l’urine permettait à la matière de fondre et non seulement de brûler, leur permettant de parcourir de grandes distances et d’allumer un nouvel incendie sur le pouce. Pas la première chose qui vient à l’esprit quand on allume un feu, mais les Vikings y ont réfléchi.

Ils enterraient leurs morts dans des bateaux.

Photo: Universal History Archive/UIG via Getty Images
Photo: Universal History Archive/UIG via Getty Images

Sachant que la majorité de la vie tournait autour de l’océan, qu’il s’agisse de la mer, des invasions ou de la pêche, les enterrements se faisaient aussi en bateau, ce qui était justifié. Dans la religion nordique, on croyait que les grands guerriers auraient besoin d’un vaisseau pour passer à la vie après la mort et atteindre le Valhalla. Ainsi, les Vikings importants et les femmes remarquables avaient le privilège d’être couchés sur le navire viking traditionnel.

Avec le corps, le vaisseau était rempli d’armes, de nourriture, de trésors et de tout ce dont la personne décédée pourrait avoir besoin dans l’au-delà. Parfois, des esclaves ont même été sacrifiés et mis sur le bateau pour servir leurs maitres dans l’au-delà.

Les Vikings ont consacré plus de temps à l’agriculture qu’aux invasions.

Photo: Wolfgang Kaehler/LightRocket via Getty Images
Photo: Wolfgang Kaehler/LightRocket via Getty Images

Les Vikings sont peut-être mieux connus comme étant des guerriers féroces et impitoyables, mais leur profession n’était pas celle d’un guerrier à plein temps. Ils n’auraient pas été capables d’établir une société aussi complexe s’ils étaient toujours à la recherche d’un trésor et d’un combat. Dans la plupart des cas, les Vikings consacraient beaucoup plus de temps à l’agriculture et à l’entretien de leurs villages qu’à autre chose.

Certains des Vikings les plus célèbres de l’histoire, comme Ragnar Lothbrok, ont commencé comme agriculteurs à plein temps jusqu’au moment où ils ont accédé à un poste au pouvoir. Dans la culture viking, être agriculteur était une fonction respectée dans la communauté, bien que de nombreux hommes aient aussi été des guerriers au besoin.

Les Vikings ne formaient pas un groupe unifié.

Photo: Birgit Ryningen/VW Pics/UIG via Getty Images
Photo: Birgit Ryningen/VW Pics/UIG via Getty Images

Bien que les colonies des Vikings étaient des communautés d’un peuple unifié, la culture viking dans son ensemble ne se concernait pas les unes avec les autres. Il y a de fortes chances que la plupart des gens qui vivaient dans la région ne se considéraient même pas comme des Vikings. Le terme viking désignait simplement tous les Scandinaves qui ont participé à des randonnées à l’étranger, les regroupant tous dans une seule catégorie.

Cependant, à l’apogée de la culture viking, la Norvège, le Danemark et la Suède abritaient des tribus cheftaines qui étaient toujours en guerre les unes contre les autres. Cependant, il était rare qu’ils ne fassent jamais de guerres en tant qu’une armée unit puisqu’ils n’aimaient pas partager les uns avec les autres.

Les Vikings savaient bien skier.

Photo: Knud Birchslegs
Photo: Knud Birchslegs

Dans la péninsule scandinave, les premières traces de ski remontent à près de 6 000 ans. À l’époque des Vikings, le ski était un moyen de transport pendant l’hiver, lorsque la majeure partie du territoire était recouverte de neige et de glace. Cependant, on a découvert par la suite que les Vikings n’utilisaient peut-être pas le ski uniquement pour se déplacer, mais aussi pour se divertir.

Dans la mythologie nordique, il existe même un dieu de ski qui s’appelle Ullr, et l’on suppose que le ski était aussi utilisé en guerre comme moyen de faire le tour des étendues sauvages et comme moyen de déplacer les armées qui ne seraient pas franchissables autrement.

Les Vikings étaient impliqués dans le trafic d’esclaves.

Photo: The Print Collector/Print Collector/Getty Images
Photo: The Print Collector/Print Collector/Getty Images

Les Vikings se procuraient généralement des esclaves lors de leurs expéditions en Europe de l’Est et dans les iles britanniques. D’autre part, dans la société viking, devenir esclave était une punition de la justice. La vente d’esclaves était une des principales marchandises échangées entre les Vikings et était incroyablement profitable. Les esclaves étaient échangés contre des biens ou d’autres esclaves selon les besoins des Vikings.

Ils utilisaient les esclaves pour les aider à s’occuper de leur ferme, à travailler à la maison ou à répondre à divers autres besoins dans la communauté. Ils étaient essentiellement considérés comme des bêtes, vivaient sans droits et étaient à la volonté de leurs maitres. Cependant, les esclaves pouvaient aussi être libérés par leurs propriétaires s’ils gagnaient leur liberté, ou d’autres pouvaient acheter leur liberté.

Ils utilisaient la soupe à l’oignon pour mesurer la gravité de blessures.

Photo: Carlos Osorio/Toronto Star via Getty Images
Photo: Carlos Osorio/Toronto Star via Getty Images

Bien qu’un peu dégoutants, les Vikings de retour de la guerre avec des blessures abdominales se sont nourris d’une soupe à l’oignon et d’épices très puissantes. Quelques minutes plus tard, quelqu’un venait examiner les blessures. S’ils pouvaient sentir l’odeur des oignons à l’intérieur de la blessure, cela signifiait que la blessure était grave.

D’habitude, cela voulait dire que l’estomac avait été tranché et que la mort était donc inévitable. Même aujourd’hui, il y a encore de faibles probabilités de survivre à une blessure de cette nature.

Les Vikings ont influencé le nom du Bluetooth.

Photo: Jaap Arriens/NurPhoto via Getty Images
Photo: Jaap Arriens/NurPhoto via Getty Images

Harald Bluetooth était un roi Viking légendaire du Danemark et de la Norvège. Pendant son règne, il a réussi à unir plusieurs des tribus vikings voisines et à créer une structure très élaborée et solide pour qu’ils y coexistent tous. Ainsi, quand Jim Kardach, le créateur du Bluetooth a donné un nom à son invention, il l’a baptisée d’après le roi Bluetooth.

Il a estimé que le nom qu’il lui donnait lui convenait en espérant rassembler les gens comme l’a fait Bluetooth. De plus, ne vous vous aviez jamais demandé ce que signifie le symbole Bluetooth ? Le symbole est un mélange de runes nordiques des initiales « B » et « H », les initiales d’Harald Bluetooth. Si seulement le roi Bluetooth savait que ses exploits en tant que roi antique résonneraient autant dans notre société moderne.

Ils abandonnaient les enfants faibles.

Photo: PHAS/UIG via Getty Images
Photo: PHAS/UIG via Getty Images

Tout comme les spartiates de Grèce, la force et la santé étaient les qualités indispensables des enfants vikings. Si un enfant naissait malade et faible, incapable de se battre ou de contribuer à la société, il était jugé comme un fardeau et inutile. Afin d’économiser leurs ressources et leur temps, ces enfants ont été abandonnés dans la forêt ou jetés dans l’océan.

On y voyait une meilleure solution de secours ou même une pitié. La vie des Vikings était difficile, donc il n’y avait pas de place pour dorloter un enfant. Seulement environ 80 % des enfants vikings vivaient jusqu’à l’âge de cinq ans et, à cette époque, on s’attendait à ce qu’ils travaillent, apprennent à se battre et y participent comme tout le monde.

La culture des Vikings a inspiré la trilogie du Seigneur des Anneaux.

lotr-46758-88943.jpg
Photo: Werner Forman/Universal Images Group/Getty Images
Photo: Werner Forman/Universal Images Group/Getty Images

Croyez-le ou non, la mythologie viking a inspiré l’auteur J.R.R. Tolkien avec sa trilogie célèbre Le seigneur des anneaux. Dans la mythologie viking, on raconte l’histoire de l’anneau d’Andvari, une légende scandinave d’un anneau qui maudit tout homme qui le porte.

La légende se déroule dans un univers qui se nomme Midgard, ce qui veut dire « terre du milieu », si vous n’êtes pas encore convaincu. Bien que les romans de Tolkien ne se basent pas entièrement sur les légendes scandinaves, on peut voir qu’il a été inspiré par une histoire racontée, il y a des milliers d’années.

Les bandes dessinées sont marquées par la culture viking.

Photo Credit: Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images
Photo Credit: Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images

Grâce à la notoriété de l’univers cinématographique Marvel, vous le savez probablement déjà, mais les bandes dessinées modernes sont en grande partie inspirées de la culture viking. Des personnages comme Thor, Odin, Loki et Freyja sont pour la plupart des Vikings qui se retrouvent dans des scénarios du monde moderne.

Dans les bandes dessinées, Thor doit quitter son pays natal d’Asgard pour sauver la Terre et son peuple. Les jeux vidéos adorent aussi les histoires des Vikings afin de redonner vie au passé dans le monde d’aujourd’hui.

Ils n’avaient pas de tatouages, mais ils avaient des « grilles ».

Photo Credit: J Mitchell/Getty Images
Photo Credit: J Mitchell/Getty Images

Si vous vous imaginiez que les « grilles » n’étaient que des accessoires que les rappeurs et les athlètes portent sur les dents pour montrer qu’ils sont riches, vous vous trompez. En 2009, des fouilles archéologiques ont mis au jour des crânes de Vikings décapités avec des limes gravées sur les dents.

Les archéologues ne sont pas encore surs de leur signification exacte, mais ils ont des hypothèses. La principale conclusion est que ces modifications ont servi de symbole de prestige. Plus vos dents étaient taillées, plus vous aviez de richesses, non ? Quelle qu’en soit la raison, on se réjouit que la technologie ne soit plus comme avant.

Ils aimaient bien les jeux de société.

Photo Credit: PHAS/UIG via Getty Images
Photo Credit: PHAS/UIG via Getty Images

Quand les Vikings avaient du temps libre pour se reposer, l’un de leurs loisirs favoris était de jouer à des jeux de société. Le jeu de société le plus populaire s’appelait Hnefetafl. Le jeu fait choisir aux joueurs le rôle du roi ou de l’attaquant.

Si vous êtes le roi, vous utilisez vos pièces « de défense » pour vous protéger à tout prix. Si vous êtes un attaquant, vous voulez renverser le roi en arrivant dans le coin inverse du point de départ de la partie. Le jeu ne s’est jamais fini en bagarres. On espère.

Les Vikings n’ont pas infligé leur forme d’exécution la plus légendaire.

Photo Credit: Werner Forman/Universal Images Group/Getty Images
Photo Credit: Werner Forman/Universal Images Group/Getty Images

Le mythe de l’aigle de sang est l’un des plus grands mythes vikings qui a imprégné notre culture. Au cours de ce mode entièrement inventé, les Vikings étaient censés casser les côtes d’une personne, ouvrir son dos et verser du sel dans son corps.

Cet horrible mode d’exécution n’est heureusement qu’une invention. On ne sait pas trop pourquoi quelqu’un a inventé ce mythe affreux, mais soyez assurés que les Vikings ne faisaient pas partie de la culture brutale et impitoyable qu’on décrit si souvent. La culture scandinave a bien avancé le principe de l’exécution, mais cette idée en particulier n’a jamais été décrite dans leur littérature.

Les Vikings adoraient consommer des « champignons magiques » avant la guerre.

Photo Credit: ullstein bild/ullstein bild via Getty Images
Photo Credit: ullstein bild/ullstein bild via Getty Images

Avant une grande bataille, les Vikings mangeaient des champignons et devenaient fous. Ils croyaient qu’ils étaient sous le joug d’une force d’un autre monde qui leur fournirait des pouvoirs incroyables pendant la longue bataille. La réalité, c’est qu’ils étaient en train de se droguer de « champignons magiques ».

On dit que les Vikings aimaient ce sentiment. Certains historiens, hélas, pensent que les champignons n’étaient pas la seule cause de la folie des Vikings. Ils croient que plusieurs Vikings souffraient de SSPT et qu’ils en souffraient avant les batailles.

Martha Stewart et les Vikings auraient été meilleurs amis.

Photo Credit: CM Dixon/Print Collector/Getty Images
Photo Credit: CM Dixon/Print Collector/Getty Images

Les Vikings adoraient leurs armes. Ils les aimaient tellement qu’ils décoraient leurs épées, leurs boucliers et leurs vaisseaux. Au lieu de graver des tableaux de la mort et des combats dans leur équipement, ils embellissaient tout ce qu’ils portaient. Il faut que quelqu’un prévienne Martha Stewart, Ragthor a besoin de savoir si son bijou correspond à sa garde !

Les photos d’animaux comme les serpents, les chevaux et les loups faisaient partie de leurs objets préférés à décorer. Ils aimaient aussi graver des créatures mythologiques comme les dragons sur leurs manches.

Les crânes ne servaient pas à boire de la bière.

Photo Credit: Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images
Photo Credit: Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images

Voici une légende à faire tomber ; les Vikings ne buvaient pas des crânes de leurs ennemis vaincus. Ils ne buvaient pas le sang de leurs ennemis non plus. À ce stade, il doit être clair que les Vikings étaient assez civilisés, alors lancez toutes les idées grossières que vous en avez vu à leur sujet.

Les Vikings buvaient dans des verres à cornes. On les appelait des cornes tout simplement parce qu’elles ressemblaient à, eh bien, des cornes. Et comme leurs armes, ils aimaient embellir leurs cornes d’or et d’autres métaux précieux.

Les Vikings ont inventé les batailles de rap.

dv630423-75356-90397.jpg
Photo credit: CARL DE SOUZA/AFP/Getty Images
Photo credit: CARL DE SOUZA/AFP/Getty Images

Des siècles avant le début des batailles de rap traditionnelles, les Vikings participaient à des batailles verbales en utilisant la poésie où ils se lançaient des insultes les uns aux autres.

Tout comme les batailles de rap d’aujourd’hui, aucun sujet n’était hors limite quand il s’agissait d’insulter ses frères vikings. C’est dans les salles à manger vikings que l’on faisait ces batailles le plus souvent. Le gagnant étant celui qui avait la meilleure réaction de la foule.

Ils ne donnaient pas d’importance à la mode.

Photo Credit: CM Dixon/Print Collector/Getty Images
Photo Credit: CM Dixon/Print Collector/Getty Images

Les Vikings ne se souciaient pas beaucoup de la mode. S’ils existaient aujourd’hui, il n’y a pas moyen que des magasins comme Zara puissent survivre. Au lieu de demander à quelqu’un de leur confectionner leurs vêtements, les Vikings ont fabriqué tous leurs propres habits. La fonction la plus importante de leurs vêtements était que ce soit pratique.

Ils ont appris dès leur plus jeune âge à ourler tous leurs vêtements. Qu’il s’agisse de couches minces pour le temps chaud ou de vêtements plus lourds pour le froid et la neige, les Vikings savaient tout faire. C’est quand la dernière fois que vous avez fait vos propres vêtements ?

Les mariages Viking duraient toute une semaine.

dv1965218-76555-36382.jpg
Photo credit: OLI SCARFF/AFP/Getty Images
Photo credit: OLI SCARFF/AFP/Getty Images

Les Vikings savaient comment faire la fête. Les mariages vikings étaient un des évènements les plus spectaculaires de la culture. Avant qu’un couple puisse se marier, leurs fiançailles devaient durer trois ans. Après ces longues années, le mariage durait une semaine entière.

Imaginez que vous planifiez un mariage d’une semaine. Il vous faudrait vous assurer qu’il y a assez de nourriture et de boissons pour vos invités, ainsi que de nombreuses activités amusantes. On le répète, les Vikings savaient faire la fête !

Les vœux de mariage ne répondent pas à vos attentes.

dv1965221-17895-36625.jpg
Photo Credit: OLI SCARFF/AFP/Getty Images
Photo Credit: OLI SCARFF/AFP/Getty Images

Les Vikings ne faisaient pas de vœux de mariage traditionnels pour se témoigner leur amour l’un pour l’autre. À la place, l’homme et la femme suivaient des rituels particuliers. La mariée devait enlever toute trace de célibat (vêtements, bijoux, etc.) et les ranger, tout en abandonnant son ancienne vie.

Le marié traversait une tombe et ressortait avec une épée. Ceci était censé symboliser la mort et la renaissance. Une fois les deux rituels terminés, la mariée et le marié étaient obligés de se soûler avant de monter à leur chambre de mariage.

Ils pouvaient naviguer les eaux les plus agitées.

917_05_wha_089_0291-33259-23669.jpg
Photo Credit: Universal History Archive/UIG via Getty Images
Photo Credit: Universal History Archive/UIG via Getty Images

Les Vikings étaient des marins compétents qui pouvaient probablement naviguer même la mer la plus agitée pour se rendre à leur destination. Le truc pour être toujours à l’heure, c’était leur capacité incroyable à suivre le soleil.

En utilisant des pierres de soleils, les Vikings pouvaient trouver le soleil pour rester sur leur chemin. La pierre de soleil est plus couramment connue aujourd’hui sous le nom de spath d’Islande et réagit lorsqu’elle est projetée vers le soleil. Cet effet utile est connu sous le nom de « le pinceau de Haidinger ».

Une autre astuce à la voile était la magnétite.

Photo Credit: Hulton Archive/Getty Images
Photo Credit: Hulton Archive/Getty Images

En plus du spath d’Islande, les Vikings avaient une autre astuce incroyable pour les aider à traverser le brouillard. Alors qu’ils faisaient du commerce avec la Chine, ils sont tombés en contact avec de la magnétite, un minéral utilisé dans la production de boussoles. Oui, les Vikings ont appris à fabriquer leurs propres boussoles.

Les Vikings ont profité de l’attraction magnétique terrestre pour naviguer dans le brouillard le plus épais possible. En gros, si jamais ils vous menaçaient de venir vous chercher, ils ne mentaient pas !

Les maisons Viking étaient construites pour résister à toute épreuve.

Photo Credit: Werner Forman/Universal Images Group/Getty Images
Photo Credit: Werner Forman/Universal Images Group/Getty Images

Si vous êtes charpentier aujourd’hui, il y a de fortes chances que vous ayez été un Viking dans une vie antérieure. En plus d’être des maitres de couture, ils étaient aussi des maitres de construction. Les maisons vikings étaient composées de bâtons imbriqués, couverts de boue et d’autres matériaux. À l’intérieur, il y avait une grande pièce avec un foyer au milieu pour cuisiner.

Les maisons n’étaient ni luxueuses ni extravagantes, mais la vie privée ne posait pas un grand problème à l’époque. Nous sommes surs que maman et papa ont quand même trouvé un moyen d’avoir des moments intimes tout en élevant leurs enfants, en préparant le diner et en cousant leurs vêtements.

Les Vikings ont conservé leur histoire verbalement plutôt que par écrit.

Photo Credit: Universal History Archive/UIG via Getty Images
Photo Credit: Universal History Archive/UIG via Getty Images

On ne sait pas si les Vikings étaient analphabètes ou trop occupés pour écrire, mais l’histoire de leur culture s’est largement transmise verbalement de génération en génération. Cette tradition orale a aussi mené à la violente notoriété de la culture.

Une grande partie de ce que tout le monde connait au sujet des Vikings est tirée de récits écrits par leurs ennemis. On sait comment ils se comportaient en temps de guerre, mais on ne sait pas grand-chose sur la façon dont ils se comportaient en temps de paix. Tout ça pour dire, ne croyez pas tout ce qu’on vous raconte à leur sujet.

Ils ne mangeaient pas que de la viande.

Photo Credit: OLI SCARFF/AFP/Getty Images
Photo Credit: OLI SCARFF/AFP/Getty Images

On ne conteste pas ici que le régime alimentaire d’un Viking comportait beaucoup de viande, mais il n’était pas composé uniquement de ça. N’oubliez pas qu’ils étaient agriculteurs et qu’ils avaient accès à tous les grains, fruits, noix et légumes qu’ils pouvaient cultiver. Ainsi, ils avaient certainement un régime équilibré.

Ils élevaient aussi des animaux qui fournissaient du lait pour fabriquer du fromage et autre. Ce n’est pas parce que vous élevez une vache que vous l’envoyez tout de suite à l’abattoir ! On ne sait jamais, peut-être même ils mangeaient avec leurs mains et sans serviettes.

Ils se sont fait appeler différemment.

Photo Credit: Kean Collection/Getty Images
Photo Credit: Kean Collection/Getty Images

Grâce à la culture populaire, on croit facilement que les Vikings se sont appelés eux-mêmes Vikings. Ce n’est pas le cas. Le terme « Viking » désigne tout Scandinave ayant participé à des voyages à l’étranger.

Comment les Vikings se faisaient-ils appeler ? On est pas encore sure, mais c’est par un nom qui voudrait probablement dire en gros en « hommes d’Orient » puisqu’il se trouvait sur la côte est de l’Irlande. Donc, un mot comme tel a bien plus de sens que « Viking » qui ne fait que généraliser.

Ils avaient des couples influents.

Siegfried and Br�nnhilde. Private Collection. (Photo by Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images)
Siegfried and Br�nnhilde. Private Collection. (Photo by Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images)

Les couples influents ne sont pas seulement des célébrités. À l’époque des Vikings, les couples avec un statut élevé étaient considérés comme des couples influents aussi. L’un de ces couples a été retrouvé dans une tombe viking en 2012 à Harup, au Danemark.

Sur les corps, ils ont trouvé une paire de clés sur la femme, ce qui a marqué sa noblesse. Sur l’homme se trouvait la hache la plus mortelle que les Vikings aient fabriquée, ce qui indique son statut élevé dans leur société.

La race des Vikings n’était pas pure.

Photo Credit: Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images
Photo Credit: Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images

Vous savez déjà que les Vikings ont découvert l’Amérique avant Christophe Colomb, mais ce n’est pas tout, dit-on. L’analyse de l’ADN d’une famille viking qui vivait en Islande a permis de découvrir quelque chose d’incroyable.

Il y avait de l’ADN amérindien mélangé dans l’ADN scandinave. Et le marqueur d’ADN découvert datait de plus de trois siècles. Cela veut dire que non seulement au moins un des Vikings n’était pas blond comme ses frères, mais il a aussi ramené une amoureuse en Islande avec lui pour faire sa famille.

Le petit-déjeuner était le repas le plus important de la journée.

shepherds-pie_20180131_ab_03-14057-56169.jpg
Amy Brothers/ The Denver Post
Amy Brothers/ The Denver Post

Le petit déjeuner était le repas le plus important de la journée pour un adulte dans le monde viking. Vous nécessitiez du maximum d’énergie de votre nourriture pour surmonter la journée fatigante. Alors que les enfants mangeaient de la bouillie, les adultes mangeaient les restes de ragout, de fruits et de pain en début de journée.

On ne sait pas trop comment ils pouvaient prendre le dessert aussi, mais ça faisait partie du petit déjeuner. Le dessert comprenait en général de la bière, du babeurre, du pain et des fruits secs avec du miel. Pas un dessert traditionnel d’aujourd’hui, mais il a l’air drôlement bon quand même !